lundi 27 mars 2017

Le sablier

J’ai ramassé le temps.
Maman dit qu’il est si précieux ! et Papa en a manqué…
J’ai ramassé le temps sur une grande plage, autant de grains de sable que je pouvais en prendre.
Je les ai cueillis un par un, pour bien les choisir.
Je n’ai pris que des beaux moments.

Un par un, dans mon petit seau ;
Si Papa y avait pensé, il serait encore là !
Maman dit que je réfléchis bien : j’ai une bonne tête.
Tout de même, les adultes sont étranges ! ils ont si peur de la mort, et ils ne font rien pour la chasser.

Mais moi, moi qui l’ai ramassé, ce temps,
De mes petites mains d’enfant,
Je sais bien qu’il n’y en a pas assez :
Pensez-vous ! une seule plage pour tout le monde, ce n’est pas suffisant !

Les adultes gardent leur argent serré contre l’oreiller.
Hé ! ils n’ont pas compris que le temps est plus important !
Et puis, l’argent aveugle, alors que les années assagissent.
C’est Maman qui le dit.

Maman a toujours raison, au moins depuis la mort de Papa.
Avant, ils se disputaient un peu, et je ne savais pas qui croire.
Maintenant, je sais bien que c’est elle qui a raison,
Puisque Papa est là-haut.

Papa est au Ciel,
On me l’a dit.
Être au Ciel, je ne sais pas si ça fait mal,
Mais moi je ne veux pas y aller, ça rend les gens trop tristes.

Maman a tant pleuré !
Et puis Papa, on l’a enterré, alors pour s’envoler c’est compliqué…
Je ne suis pas sûr, mais je crois que je n’y crois pas.
Pourtant, c’est Maman qui le dit !

C’est pour être sûr que j’ai ramassé tout ce sable.
Papa disait qu’il faut toujours être prudent !
Si j'avais pu, j'aurais emmené toute la plage,
Et tant pis pour les autres.

Je ne sais pas si ces grains sont des années, des jours, des secondes.
Une chose est sûre : je les cacherai !
Je les mettrai dans un grand sablier ;
Quand chaque grain sera passé, je le retournerai...

Et tout recommencera.

1 commentaire: